Photos du rassemblement a l’appel de SYRIZA- Paris contre la repression en Grèce

Photos du rassemblement à l’appel de SY.RIZ.A  Paris  contre l’Europe «  austéritaire » et totalitaire à  la fontaine des innocents,  Châtelet-les Halles, le Vendredi 1er Mars, en solidarité avec le peuple grec en lutte contre l’instauration d’un état d’urgence en  Grèce, imposée par le gouvernement basculant vers une dérive autoritaire qui accompagne la mise en place des politiques d’austérité.

Le gouvernement grec adopte une position de plus en plus répressive envers les migrants, les squatters, les manifestants, anarchistes, grévistes et de syndicalistes même députés des Syriza ils ont était battu par la police en plusieurs reprises ! Un mot d’ordre, réprimer toutes les voix des contestations.

On réquisitionne des grévistes en invoquant des lois d’exception, applicables en temps de guerre ou lors de catastrophes naturelles, et les forces spéciales brisent régulièrement les piquets de grève (Métro,  transports maritimes). Ces attaques en règle du droit du travail vont loin : elles touchent jusqu’au droit de grève, alors que les mouvements sociaux se sont multipliés ces dernières semaines , mais, elles touchent aussi la démocratie ! Le peuple subit un régime  de pleine dérive autoritaire !

« Nous demandons la démission de ce gouvernement. « Cette politique, ne passera pas ». Encore un fois dans l’histoire récente grecque notre mot d’ordre sera ,psomi ,paidia ,eleutheria ! Pain ,éducation ,liberté !!

SYRIZA et les forces politiques qui militons ensemble, nous nous devons

visé à contribuer de toutes nos forces à la formation et au développement d’un mouvement populaire massif et puissant, un mouvement de résistance aux mesures impopulaires que cherchent à imposer les mémorandums, un mouvement de désobéissance à l’autoritarisme droitier  de l’état et du patronat.

Nous nous devons Annulé des mémorandums et des lois applicables ,mettre en place un  plan de relance économique et sociale..

Renégociation des conventions de prêts et de la dette, avec pour but l’effacement d’une grande partie de celle-ci, remboursement du reste dans des conditions qui reconnaissent la priorité des besoins du peuple. Utilisation de chaque moyen pour faire face aux pressions, attitude intransigeante malgré les difficultés qui apparaîtront, la règle étant, à tout instant de la renégociation, la priorité des besoins du peuple, préparation à toute éventualité.

Notre politique fiscale consiste en un renversement complet de l’austérité et en un retournement de la logique des mémorandums: réduction des recettes venant du peuple, augmentation des recettes venant des puissants économiquement (imposition), augmentations des dépenses pour le peuple (état social), diminution des dépenses vers les puissants économiquement.

Reconstruction productive en accord avec le travail décent, la couverture des besoins sociaux, le respect de l’environnement. Planification régionale, coopératives et entreprises en collectivité.

Rétablir et renforcer l’état social et démocratisation de son fonctionnement: protection de l’emploi, des chômeurs, de l’assurance sociale, des soins de santé, de la prévoyance. La première priorité est de soutenir le système de santé publique et les hôpitaux, les écoles publiques et les universités

Placer le système bancaire sous propriété et contrôle publics, et introduire des changements radicaux de son mode de fonctionnement et des objectifs qu’il sert aujourd’hui, en renforçant le rôle des employés et des déposants. Nous devons créer des banques publiques à buts spécifiques : crédit rural, petites et moyennes entreprises, logement social.

Suspendre les privatisations et le pillage de la richesse publique, ramener sous contrôle public les entreprises stratégiques privatisées ou en voie de l’être, tout en les réorganisant entièrement  loin de la logique de l’étatisme et du clientélisme.

photo: Theleon Vitali

Le grand pari pour Syriza et le peuple de gauche c’est d’organiser la solidarité, c’est d’accueillir tous ces citoyens qui nous soutiennent pour qu’ils viennent en aide aux plus faibles gravement touchés par les mesures d’austérité.

Aucun concitoyen ne doit manquer de médicaments, d’électricité.

Nous devons organiser la solidarité et la résistance : nous devons continuer à nous battre au parlement et dans la rue pour faire reculer et annuler ce pacte budgétaire afin de regagner la souveraineté de notre pays, de retrouver une justice sociale, de faire renaître la démocratie dans son berceau et dans toute l’Europe.

Nous sommes déterminés à gagner : Résistance !!

photo: Theleon Vitali

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s