SYRIZA Paris à l’ Assemblée Citoyenne du 23 juin à Villejuif organisée par Front de Gauche

Assemblée Citoyenne du 23 juin à Villejuif
 
Le dimanche 23 juin a eu lieu, dans le cadre de la préparation du festival de l’Humanité, au Parc « Pablo Néruda » à Villejuif une assemblée citoyenne organisée par Front de Gauche et le magazine Politis. La thématique était la revendication de la 6e République et la prise du pouvoir par le peuple.
Malgré un temps très capricieux, nombreux ont été ceux qui sont venu partager un moment convivial, musical et militant et sont restés jusqu’au bout de la discussion sous le vent et la pluie.
 
La discussion était animée par Josiane Voyant du PCF de Ville. Des introductions à la discussion ont été faites par Francis Sitel de la Gauche Unitaire et Emmanuel Kosadinos de SYRIZA-Paris.
Francis Sitel a présenté une analyse très percutante des institutions de la 5e République en France et a démontré comment ces institutions, conçues dans un contexte historique passé, sont aujourd’hui favorables à la collusion d’intérêts et à la mise en place d’une politique favorable au grand patronat.
Emmanuel Kosadinos a parlé de l’interconnexion à l’œuvre en Grèce entre les médias privés, l’armatoriat, les banques et les entrepreneurs de travaux publics, souvent évoquée sous le vocable «diaploki », agissante dans les coulisses du pouvoir exécutif, et notamment dans l’actuel coup d’état ministériel de la fermeture de l’organisme public d’audiovisuel – ERT.
 
Une intervention très intéressante fut celle d’un camarade de l’Equateur, pays géographiquement lointain, mais dont les mécanismes profonds de la politique furent longtemps similaires par ceux décrits par les deux intervenants cités ci-dessus.
Dans cette République d’Amérique Latine, après maintes tentatives avortées du mouvement populaire, le pouvoir établi fut finalement renversé, et une nouvelle page de la politique a vu le jour.
Un tel exemple incite à relativiser toute déception produite par d’éventuels reculs du mouvement populaire auxquels parfois on assiste.
 
Laurence Cohen, sénatrice communiste du Val de Marne a été présente à l’assemblée.
Nous souhaitons voire davantage de telles manifestations communes qui démontrent bien que les situations auxquelles sont confrontés les militants dans chaque pays ne sont que des variantes du conflit international qui oppose les forces du travail et de la Démocratie à celles du capital et de l’autocratie.

 

 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s