Solidarité avec les enseignants grecs ,troisième jour de grève reconductible a durée indéterminée !

Soutenir les enseignants grecs en grève ,90% de participation au troisième jour de grève reconductible a durée indéterminée !

Nous sommes solidaires avec OLME, la fédération des syndicats des enseignants du secondaire en Grèce, qui a lancé une grève reconductible de cinq jours à partir du 16 septembre, suite à la décision des assemblées générales des enseignants. A la fin de chaque grève de cinq jours, les assemblées générales des enseignants feront le point de la situation et déciderons la suite des actions de grève.

 

Nous sommes solidaires avec les nombreux autres employés du secteur public en Grèce qui font aussi grève pour résister à des mesures d’austérité brutales imposées par le gouvernement, comme le personnel des caisses d’assurance sociale, de l’agence nationale pour l’emploi, du ministère du travail et des travailleurs de l’hôpital.

Des manifestations ont été annoncées dans l’enseignement supérieur. Les directions des universités, le personnel enseignant et des collèges techniques ont lancé la grève du 11 au 20 septembre (deux de 48 heures et une cinq jours) à  l’Université de Ioannina ; du 9 au 16 septembre à l’Université Technique d’Athènes ; les 16 et 17 septembre à l’Université de Crète ; les 13 et 16 septembre à l’Université du Péloponnèse… et la liste s’allonge et les grèves se renouvellent. Les syndicats des étudiants prennent des décisions en faveur de grève.

La situation dans les écoles publiques de la Grèce est dramatique. La «troïka» (Commission européenne, le Fonds monétaire international et la Banque centrale européenne) et le gouvernement grec de Samaras (Nouvelle Démocratie) et de Venizelos (PASOK), en utilisant la crise économique comme prétexte, et sans aucune négociation avec les parties intéressées, ont pris une série de mesures sévères telles que :

• réduction de 20% du nombre d’enseignants dans l’enseignement secondaire depuis Juin 2013.

• fermeture de 102 écoles de formation professionnelle

• suspension et ensuite, très probablement, licenciement de 2.500 enseignants de la formation professionnelle

• réduction, d’ici à 2016, de 47% des dépenses consacrées à l’éducation par rapport à 2008

• transfert obligatoire de 5000 enseignants à des postes d’enseignement et d’administration primaires

Ces mesures visent à privatiser une partie de la formation professionnelle, à remplacer les emplois des jeunes par l’apprentissage et à établir un système arbitraire rigoureux d’examens à toutes les degrés de l’enseignement secondaire et supérieur, forçant les étudiants à se tourner vers l’école privé avec les frais de scolarité ou à quitter le système scolaire.

Nous soutenons les enseignants en grève en Grèce et exigeons que l’enseignement public ne soit sacrifié pour se conformer aux souhaits de la « troïka ». Les enseignants grecs et le peuple grec ne sommes pas seuls dans cette lutte. Celle-ci n’est pas seulement pour l’enseignement public, mais aussi pour la dignité des travailleurs, pour les droits civiques, pour la liberté et pour la démocratie elle-même, en Grèce, ici en France et partout dans le monde.

Le conseil d’administration de OLME (la fédération de professeurs de l’enseignement secondaire) a décidé (respectant la décision récente des présidents des ELME, voire les associations locales des professeurs) de créer un fonds de grève. OLME va contribuer une grande somme à ce fonds en provenance de son fonds de solidarité. Des tickets de 1 euro, 2 euros ou 5 euros, seront aussi vendus pour soutenir la lutte des enseignants. Les tickets seront distribués par les Conseils d’administration des associations locales.

 

Ceux qui le souhaitent, peuvent soutenir financièrement leur lutte en faisant un transfert directement au compte suivant :

ALPHABANK

IBAN: GR31 0140 1140 1140 0200 2005 457

BIC/SWIFT: CRBAGRAA

Le fonds sera géré directement par le Conseil d’administration et le comité d’audit d’OLME, à travers les ELME. Le soutien financier concerne les collègues en grève qui, durant celle ci, seront en situation économique difficile. Nous faisons appel aux conseils d’administration des ELME à s’adresser aux citoyens et aux travailleurs, mais aussi à toutes les organisations locales pour demander le soutien à la lutte.

 

 

Une réflexion sur “Solidarité avec les enseignants grecs ,troisième jour de grève reconductible a durée indéterminée !

  1. Pingback: Solidarité avec les enseignants grecs ,troisième jour de grève reconductible a durée indéterminée ! | JOURNAL LE COMMUN'ART

Les commentaires sont fermés.