Appel de SYRIZA Paris. Faisons le 9 novembre, une journée de solidarité #ertopen

AVEC LES HABITANTS DE CHALKIDIKI ET AVEC LE PEUPLE GREC !

                         Le gouvernement de Samaras et de Troïka doivent partir !

Nous exigeons le retrait immédiat des forces de police des locaux d’ERT

et leur restitution à ses employés.

#Saveskouries   #ertopen

Sous les ordres du Premier ministre A. Samaras et du Ministre de l’Ordre public, les forces de la police antiémeute ont lancé, le 7 novembre à 04h20 du matin, l’évacuation du siège de la radiotélévision publique ERT. La police a arrêté quatre personnes, dont le dirigeant de POSPERT (la fédération des syndicats du personnel de ERT). En repoussant les employés, les députés et les citoyens arrivés pour protester contre l’évacuation et en utilisant des gaz chimiques la police est entrée violemment dans toutes les pièces du bâtiment.

Avec l’assaut des forces de la police antiémeute au siège de la radiotélévision publique (ERT), le gouvernement achève son action d’inspiration putschiste contre l’information et la démocratie, déjà entamée le 11 juin de cette année, quand il a fermé l’ensemble de la radiotélévision publique. Maintenant, le gouvernement tente fermer les derniers foyers d’information radiotélévisée et à vaincre une des protestations les plus puissantes et les plus longues jamais en Grèce. Depuis le 11 juin, les travailleurs de la radiotélévision, restés dans le bâtiment et honorant leurs outils de travail animaient une radiotélévision libre, à l’écoute des souffrances et des luttes du pays. Le moment choisi pour l’assaut, deux jours après la cession par le gouvernement des fréquences nationales à titre gratuit aux propriétaires des chaînes privées, montre l’opération de vente de tous les biens publics aux intérêts privés cachée derrière les plans de « sauvetage » du pays. Une fois de plus, le dilemme « démocratie ou mémorandum » paraît d’actualité.

Les deux syndicats GSEE et ADEDY ainsi que les parties politiques de gauche ont manifesté leur entière solidarité aux employés de ERT, et appellent tous les citoyens grecs à témoigner leur indignation avec leur présence à tous les sièges d’émission des programmes de ERT. De nombreux rassemblement de solidarité sont ainsi déjà effectués. Dans le Parlement, le parti de gauche Syriza a déposé une motion de censure qui sera discutée prochainement : les gouvernements des mémorandums et de la Troïka doivent partir.

La solution n’est pas dans le paiement d’une dette odieuse ni dans la récession, la pauvreté et la répression sauvage mais dans l’annulation des mémorandums, la suppression de la plus grande partie de cette dette et l’instauration d’une vraie politique de gauche.

EXPRIMONS NOTRE SOLIDARITE AUX LUTTES DES HABITANTS DE CHALKIDIKI ET DES TRAVAILLEURS DE ERT

APPEL AU RASSEMBLEMENT

SAMEDI 9 NOVEMBRE 13H AU TROCADERO

SYRIZA-PARIS FRANCE1463371_10200392669934069_1785314340_n