COMMUNIQUE DE SYRIZA PARIS-FRANCE #ertopen

cropped-sans-titre2.png

L’évacuation des locaux de ERT : une honte pour la République Grecque

Sous les ordres du Premier Ministre A.Samaras, et du Ministre de l’Ordre Public, N. Dendias, les forces de la police antiémeute ont lancé l’évacuation du siège de Radio-télévision publique ERT, le 7 novembre à 4.20 du matin. La police a arrêté quatre personnes, parmi lesquels, le dirigeant de POSPERT [NdR: la fédération des syndicats du personnel de ERT]. En repoussant les employés, les députés sur place et les citoyens arrivés pour protester contre l’évacuation et en utilisant des gaz chimiques la police est entrée violemment dans toutes les pièces du bâtiment.

Les députés de SYRIZA ont réagi en se rendant immédiatement sur les lieux pour dénoncer l’autoritarisme et le recours à la répression du gouvernement actuel pour imposer sa politique d’anéantissement de la société grecque.

Dans un premier communiqué le parti de SYRIZA exige le retrait des forces de police du siège de Radio-télévision et la restitution des locaux à ses employés.

Les deux syndicats GSEE et ADEDY ont manifesté leur entière solidarité aux employés de ERT, et appellent tous les citoyens grecs à témoigner leur indignation avec leur présence à tous les sièges d’émission des programmes de ERT.