Communiqué des salariés d’ERT, jeudi 7 novembre 2013 #ertopen

Image

Communiqué des salariés d’ERT, jeudi 7 novembre 2013

Plus de 1.250.000 personnes au total ont suivi ce soir le bulletin d’infos historique des salariés d’ERT (organisme public de radiotélévision grecque – ndt) Ouverte et Libre, en transmission vivante depuis l’avenue Mésogeion (l’avenue qui passe devant le bâtiment des studios – ndt) depuis précisément le trottoir même, avec comme cadre aussi bien les milliers de citoyens qui se sont précipités pour manifester leur solidarité pas seulement à la lutte des salariés mais au concept même d’ERT, que les centaines de forces anti-émeute qui ont envahi le bâtiment des studios.

L’intervention des forces anti-émeute dès l’aube de ce jeudi et leur exigence d’évacuer le bâtiment des studios – ce même bâtiment que nous avons maintenu en fonctionnement depuis le soir du 11 juin et d’où nous émettions un programme d’information et de culture dont nous sommes fiers – afin de l’occuper est une première d’illégalité, d’arbitraire et de violence gouvernementale.

Et la réponse à ça, c’est-à-dire d’émettre le bulletin d’infos depuis la rue même, est notre première mondiale : d’autogestion, de dignité, de force, de démocratie et de liberté d’information.

Et les 1.250.000 de citoyens nous ont donné raison et nous les remercions.

Maintenant nous attendrons que nous donne aussi raison la justice, seule compétente. ERT a été fermée illégalement, l’ordonnance ministérielle qui ordonnait sa fermeture le 11/06 est depuis longtemps périmée (car jamais validée par un vote parlementaire comme il se doit – ndt). Nous continuerons à faire notre devoir, comme nous attendons des autres de faire le leur »

http://left.gr/news/o-agonas-synehizetai-kalesma-gia-tis-7-proi-tis-paraskeyis-sto-radiomegaro-tis-ert