SIDA et l’ opération de diffamation du peuple grec ,c’est l’ austérité qui tue ! Par Vangelis Goulas

Après l’intox du Grec fainéant… après avoir été prouvé que les Grecs, au moins ceux qu’ils ont un travail, travaillaient plus que d’autres Européens… voici l’intox du moment : les Grecs font exprès d’attraper le sida pour toucher les allocations.

L’Organisation mondiale de la santé, à laquelle était initialement attribuée cette info, l’a démentie avec un twitter officiel. Cette opération de diffamation du peuple grec qui résiste dignement aux politiques de génocide appliquées par le gouvernement  appliquant sans protester les diktats de la Troïka… cette opération du diabolisation du peuple n’ pas due au hasard.

Les médias grecs et internationaux, serviteurs des multinationales et du grand capital, favorisent par leurs publications mensongères les politiques qui font monter le fascisme, comme la chasse aux sorcières des femmes séropositives en Grèce, leur stigmatisation, la levé de l’anonymat… nous revenons au Moyen âge : brûler les sorcières.

En même temps, personne ne se pose la question cruciale : est-il normal que, dans un pays au cœur de l’Europe, aucune structure de soutien et d’aide aux toxicomanes ne fonctionne, faute de moyens ? Les usagers des stupéfiants sont traités comme des criminels et non pas comme des malades. Les prisons sont pleines à craquer, les hôpitaux sont débordés, les médecins licenciés.

Vive l’austérité ! Vive l’Europe au service des financiers !  Nous sommes au Moyen âge ! C’est le génocide du peuple grec à l’autel de la dictature des financiers.

Peuple d’Europe debout !! On ne baissera pas les bras. Nous vivrons et nous vaincrons.

 

Voir aussi sur la presse:

RUINES : http://pvsq.org/2013/11/ruines-chro%C2%ADnique-dune-chasse-aux-sor%C2%ADcieres-seropositives/
http://www.lematin.ch/monde/L-OMS-sexcuse-les-Grecs-ne-sinoculent-pas-le-VIH/story/28092269