Les Grecs défendent les Centres de Santé publics contre la décision de leur fermeture



Les Grecs défendent les Centres de Santé publics contre la décision de leur fermeture

Les personnels médicaux, paramédicaux, administratifs des Centres de Santé publics grecs insistent sur la défense de leur fonctionnement contre leur fermeture autoritaire proclamée par le gouvernement.

Les salariés des Centres refusent de remettre les clés aux représentants de l’autorité alors que le ministre de la santé les menace par des lourdes sanctions financières.

On se demande en application de quelle loi de telles sanctions seraient justifiées?

Mais ce gouvernement-là n’est pas à sa première.

L’invalidation de décisions ministérielles par des tribunaux réguliers, les condamnations pour non respect des droits de l’homme, les dénonciations par l’opinion publique nationale et internationale ne vont pas faire vaciller ce gouvernement dans sa volonté d’imposer la casse de tout un système de santé et de protection sociale.

Les Centres de santé de la Sécurité fonctionnent en Grèce depuis la décennie 1950 et jamais aucun pouvoir politique n’a osé y toucher.

« Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît » nous rappelle l’apostrophe cinématographique bien connue.

L’opposition vient de s’engager formellement d’abroger purement et simplement cette mesure au cas d’un éventuel changement politique.

En attendant des dizaines de citoyens, avec en première ligne les bénévoles/militants des dispensaires sociaux solidaires, des collectifs locaux de lutte convergent vers les Centres de Santé pour manifester leur soutien aux salariés de la santé et aux patients qui seront privés d’un encore lieu pour se soigner en ces temps où la pauvreté et la morbidité consécutives à l’austérité augmentent de manière galopante.

Le photo-reportage ci-dessous fait état de la situation dans la banlieue sud d’Athènes où les bénévoles du dispensaire social solidaire d’Elliniko ont participé au blocage du Centre de Santé de proximité

le 17 février 2014


Emmanuel Kosadinos

 


ΕΟΠΥΥ Αγίου Δημητρίου και Αργυρούπολης – Ήμασταν εκείPosted: 17 Feb 2014 05:43 AM PST

Το Μητροπολιτικό Κοινωνικό Ιατρείο Ελληνικού και οι εθελοντές του ήταν σήμερα στο πλάι των αγωνιζόμενων γιατρών και διοικητικών υπαλλήλων του ΕΟΠΥΥ Αγίου Δημητρίου και του ΕΟΠΥΥ Αργυρούπολης. 
Οι φωτογραφίες είναι από την σημερινή κινητοποίηση στον ΕΟΠΥΥ Αγίου Δημητρίου, όπου πλήθος πολιτών και οργανώσεων έδωσε δυναμικό παρών. 
Το ιατρείο μας θα στηρίξει τον αγνό και καλό αγώνα των γιατρών και διοικητικών υπαλλήλων μέχρι να ανατραπούν οι πολιτικές που εξαθλιώνουν όλο και περισσότερους συμπολίτες μας. Στους 3,000,000 ανασφάλιστους πολίτες ο Υπουργός Υγείας πρόσθεσε και μερικά επιπλέον εκατομμύρια ασφαλισμένων-«ανασφάλιστων».  Αυτές τις πολιτικές πρέπει να της σταματήσουμε άμεσα, πριν θρηνήσουμε και άλλους νεκρούς.20140217_080201
20140217_091536
20140217_085455
20140217_080616
20140217_085403
20140217_085408