Grèce :L’ancien aéroport Ellinikon doit devenir un parc, NON à la spéculation immobilière !

Apell à soutien du Comité de lutte pour un Parc Métropolitain à Ellinikon

NOUS EXIGEONS L’INTERRUPTION IMMEDIATE DE LA PROCEDURE DE PRIVATISATION DE L’ANCIEN AEROPORT DE ELLINIKON ET DE LA COTE DU GOLFE SARONIQUE !

        

UN PARC METROPOLITAIN SUR LES TERRAINS DE  ELLINIKON!

Le 27 février 2014 s’est conclu la procédure de soumission de dossiers techniques et financiers au Fonds hellénique de développement des actifs (HRASF) pour l’appel international d’offres de « valorisation » des terrains de l’ancien aéroport Ellinikon et du littoral d’Agios Cosmas.

Comme on sait, il est prévu qu’un espace public de 620,4 hectares, qui constitue dans le bassin athénien la dernière surface libre de constructions, soit cédé pour 99 ans à des investisseurs privés pour y déployer des activités.

Il ressort du communiqué officiel que suite au désistement de toutes les associations d’entreprises ayant montré de l’intérêt, la « Lamda Development » du groupe Latsis est restée seule en lice.

La loi 4062/2012 permet à l’ « investisseur » de faire ériger des constructions de plusieurs étages totalisant 1,7 millions de mètres carrés même au bord de la mer et sur la plage, même dans la mer, même à côté du site archéologique d’Agios Cosmas, dont une partie est sous-marine.

Selon des « fuites » parvenues aux médias, la « Lamda Development » a l’intention de construire sur les terrains en question des centres commerciaux, un casino, des unités hôtelières, des immeubles de luxe et un « parc » polyvalent à usage multiple, qui ne serait pas public et constituerait une « partie intégrante de l’investissement.

Pour que le modèle de « développement » indifférent aux dégâts à la dégradation de l’environnement et au patrimoine culturel obtienne l’approbation sociale, la Lamda Development prétend que son investissement « créera dans l’immédiat des dizaines de milliers de places de travail », tentant de leurrer eavec de faux espoirs les centaines de milliers de chômeurs dans notre pays et surtout les jeunes parmi eux. Or ce qu’il faut n’est pas de garantir quelques places de travail temporaires ou plus permanentes, mais des emplois respectueux des travailleurs et leur assurant une rémunération équitable.

Toujours selon des « fuites », la contrepartie financière à la cession de ce terrain public ne dépasserait pas le demi milliard d’euros et serait payée sous forme de versements annuels durant 15 ans. Il s’agit donc d’un vrai bradage, en réalité d’une cession sans contrepartie, puisque au terme de cet accord l’état grec doit supporter les frais d’une série de travaux d’infrastructure nécessaires et de la réinstallation de bâtiments et d’installations publics, ce qui coûterait un multiple du montant offert par l’acquéreur.

Nous signataires de ce texte déclarons notre désaccord avec le projet de vente et d’urbanisation du terrain de l’ancien aéroport et de la côte du Golfe Saronique. D’autant plus que l’avantage financier de cette privatisation serait tout à fait insignifiant et destiné à finir dans le trou noir de la « dette » du pays.

Nous refusons tout accord passé avec des particuliers quel que soit la contre-prestation financière ; nous refusons d’aliéner à qui que ce soit notre libre accès aux rives du Saronique ; nous nous opposons à la disparition du dernier espace libre  d’édifices du bassin athénien.

Ellinikon doit rester un espace public d’accès libre et d’utilité commune « mis en valeur » par la création d’un Parc Métropolitain très arborisé répondant à de vrais besoins sociaux de détente, d’activités sportives et culturelles. Cet espace doit contribuer à la régénération de l’environnement et répondre au changement climatique dans le bassin athénien. En janvier dernier, à Genève, nous avons déjà lancé un premier appel à une campagne européenne pour le sauvetage d’Ellinikon, des côtes du Saronique, du Mont Hymette et leur transformation en « pôle culturel » européen.

Les plages, les côtes, les sites archéologiques constituent des biens publics. Ellinikon est un bien public. Ellinikon ne sera pas marchandé, ne sera pas cédé, ne sera pas découpé en lotissements, n’est pas à vendre.

L INTERET PUBLIC N’EST PAS SERVI PAR LE BRADAGE D’ELLINIKON!

Comité de lutte pour un Parc Métropolitain à Ellinikon

«Επιτροπή Αγώνα για το Μητροπολιτικό Πάρκο στο Ελληνικό»

 http://parkoellinikou.blogspot.com

SIGNEZ L’ APELL : parkoellinikou@gmail.com