Costas Isychos,responsable des affaires étrangères de SYRIZA sur l’ Ukraine

Costas Isychos : Images de génocide  à Odessa, provoquée  par l’action des néo-nazis

 

Les événements tragiques qui se déroulent dans l’Est de l’Ukraine pendant les derniers jours , avec des dizaines de morts et des centaines de blessés dans les villes Slaviansk , Kharkov , Odessa , etc , relèvent  des risques énormes pour la généralisation du carnage. Des dizaines de milliers de personnes sont ciblées par le régime militaire de Kiev, main en main par l’action du secteur de droite, qui bénéficie du soutien total de Washington et de Bruxelles.

 

Des centaines de membres du secteur de droite, transportés par voie de terre en tant que fans révoltés des grandes équipes de football- propriétés des oligarques- ont lancé des attaques meurtrières dans le centre de la ville d’Odessa. En utilisant des mécanismes incendiaires, ils ont brûlé vivants des dizaines de citoyens qui ont cherché refuge dans le bâtiment historique des syndicats dans le centre-ville. En même temps les émissions télévisées de Kiev montraient en direct des images de gens brûlés qui chutaient des étages du bâtiment, tandis que les « invités » criaient des acclamations de victoire!

 

Simultanément, et pour  une fois de plus, la dernière réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU n’a pas abouti à des décisions qui auront comme objectif la désescalade de la violence incontrôlable qui se propage à travers l’Ukraine orientale. En même temps,  les États-Unis et l’Allemagne coordonnent leurs actions  à l’effort d’intensité des sanctions au détriment de la Russie. OTAN augmente sa présence dangereuse aux frontières avec la Russie en déployant le climat d’une guerre froide qui a déjà été mise en place entre l’Est et l’Ouest.

 

SYRIZA a depuis longtemps fait remarquer comme étant  au verso d’une  guerre civile en Ukraine, avec des conséquences incalculables pour l’Europe et ses peuples. L’aventurisme politique actuel de l’alliance Euro- Atlantique provoque continuellement via les actions inacceptables qui ont lieu en Ukraine, où l’hypocrisie politique de Washington et des clubs des pays européens puissants, a dépassé toutes les limites. Le néo – nazisme n’est pas seulement une menace, c’est l’incarnation même de la violence et de l’irrationalité. En Europe, le risque des néo-nazis trouve refuge à cause de la tolérance des oligarchies européennes.

 

Les forces de la Gauche européenne luttent à travers l’Europe pour arrêter la violence  et ont comme objectif qu’un véritable dialogue entre toutes les parties concernées commence. La solution politique est la voie unique vers la paix en Ukraine.

La justice sociale convoitée, ne sera pas maîtrisé dans un pays au bord d’une guerre civile,  » prêt à accepter la contribution du FMI et des Memoranda Européens.  »

Traduction: Alexandros Ballas