A. TSIPRAS : Le choix d’une personne en dehors des candidats officiels pour la présidence de la Commission serait un outrage aux électeurs.

tsipras11_8_0

Le président de SYRIZA et candidat de la gauche européenne pour la présidence de la Commission européenne, Alexis Tsipras, commentant les discussions en cours concernant la désignation du successeur de José Manuel Barroso, a déclaré qu’il relève de : « Jean-Claude Juncker, en tant que chef du parti qui a remporté les élections, de solliciter la majorité requise pour sa propre désignation, et qu’en tout état de cause, le futur Président de la Commission doit  être choisi nécessairement parmi les personnes qui ont mené la campagne des élections européennes ».

« Ma position est que le Conseil européen ne devrait pas proposer à la présidence de la Commission un candidat qui n’a pas participé à cette élection. Ma position est que le Parlement européen ne devrait pas approuver un candidat qui n’a pas participé à cette élection », a indiqué Alexis Tsipras.

Pour la candidature de Jean-Claude Juncker, il a ajouté que ses désaccords politiques avec le chef de file du Parti populaire européen «continuent et continueront d’exister». Cependant, puisque «le PPE  a remporté la victoire des élections européennes, il lui appartient d’entamer les négociations avec les autres groupes politiques afin de dégager la majorité requise».

«L’irruption de toute autre personne pourrait être perçue comme un acte de rabaissement des résultats de la dernière compétition électorale et tourner en dérision le principe même des élections européennes. Il s’agit du respect d’un principe démocratique fondamental. Et le Conseil Européen est moralement obligé de proposer le nom du candidat arrivé en tête des élections  » a-t-il fait remarquer.

Alexis Tsipras a en outre rappelé que «conformément au traité de l’UE, le Parlement Européen a le droit d’approuver –  et par conséquent – le droit de rejeter la nomination par le Conseil européen du président de la Commission européenne».

Traduction; Vangelis Goulas et Vasiliki Papadaki

Sources tvxs.gr  , left.gr