ALEXIS TSIPRAS : ANNONCE PROBABLE D’ ELECTIONS ANTICIPEES EN OCTOBRE

a-tsipras1Les indices des élections anticipées très proches se multiplient, a commenté Alexis Tsipras, à la réunion du Bureau Politique, puisque les annonces les concernant ont lieu avant même les « stress tests » et les évaluations définitives de la Troïka, étant donné qu’elle ne parait pas laisser de marge de manœuvre au gouvernement.

Et malgré l’incertitude que le gouvernement prenne finalement le risque d’aller vers des élections, ou encore si «il reçoit l’autorisation» à recourir aux urnes, le président de SYRIZA a demandé une mobilisation électorale.
SYRIZA est très prés d’avoir la majorité nécessaire pour avoir un gouvernement autonome, aurait-il déclaré, situation qui serait due selon lui à l’excellent travail politique qui a été fait pendant les campagnes de cet été et, plus récemment à l’Exposition Internationale de Thessalonique.
En ce qui concerne la question de la dette, Alexis Tsipras a mis l’accent sur le fait que la position de SYRIZA est très claire, se référant à son discours à Thessalonique et au triptyque : annulation de la plus grande partie de la valeur nominale de la dette -clause de croissance – moratoire sur le service de la dette.

Le climat préélectoral se renforce par les conflits ouverts au sein du gouvernement et à l’intérieur des partis qui le composent, par le réflexe automatique des annonces soudaines des futures subventions, et aussi par les déclarations inhabituelles du porte parole du gouvernement selon lequel il n’est pas question d’élections et que tout cela relève de la propagande de SYRIZA.
traduction : Ptoodorakis.

article de   Nikos Papadimitiou
http://www.avgi.gr/article/4235246/al-tsipras-pithani-i-prokiruxi-eklogon-ton-oktobrio