Nous n’avons pas connu ni la junte ni la démocratie!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous n’avons pas connu la junte. La démocratie non plus!

Criaient des milliers des étudiants   pendant les manifestations qui ont eu lieu aujourd’hui à Athènes. Après la décision du recteur de l’Université d’Athènes de fermer l’université jusqu’à le 17 novembre, jour de commémoration de la résistance à la dictature des colonels, débutée à l’Ecole Polytechnique d’Athènes, les étudiants ont manifesté pacifiquement devant la faculté du droit qui était entouré par les forces de police. Les CRS ont utilisé des gaz lacrymogènes contre les étudiants.

Deux étudiants ont été blessés durant l’intervention des forces d’ordre. À la suite les étudiants ont programmé une manifestation pour cet après-midi. Ils voulaient arriver à l’école polytechnique. Ils ont trouvé les portes fermées et quand ils arrivaient à entrer les CRS Grecs ont jeté des grenades explosives, des gaz lacrymogènes et ils ont battu violemment les manifestants.

Communiqué de la jeunesse de SYRIZA pour la fermeture de la faculté du droit d’Athènes par le Rectorat et la police.

 

Nous n’avons pas connu la junte. La démocratie non plus! Ne perdons pas un seul jour!

Comme chaque année, les autorités rectorales de l’Université Nationale (EKPA) et de l’Université d’Économie d’Athènes faisant preuve d’autoritarisme et d’intimidation lancent un lock-out de cinq jours en vue de la commémoration de la révolte étudiante de l’École Polytechnique, qui a eu lieu le 17 novembre 1973, tandis que le bâtiment de l’Université de Droit et des Sciences Économiques est déjà encerclé par les forces de répression et la police anti-émeute (CRS).

Les défenseurs de la «régularité» et les tenants d’une Université «normale», gardent scandaleusement les facultés fermées sans aucune raison et sans encourir le moindre risque.

Agissant manifestement comme de chargées de mission auprès du gouvernement, les autorités rectorales des deux institutions contribuent à la création d’ un climat de tension à l’approche de la commémoration et de la grande marche du 17 novembre.

La tentative de bâillonner et d’intimider la jeunesse ne passera pas. La résurgence dynamique du mouvement lycéen et étudiant donne une nouvelle impulsion à nos luttes populaires et de la jeunesse qui seront encore plus massives jusqu’à la chute de ce gouvernement qui détruit nos vies.

Nous n’avons pas connu la junte. La démocratie non plus! Ne perdons pas un seul jour!

 

13 novembre 2014

Traduction: Athina Vlachaki

Une réflexion sur “Nous n’avons pas connu ni la junte ni la démocratie!

  1. Pingback: 1973-2014 En Novembre le vent de résistance se lève | SYRIZA PARIS / FRANCE

Les commentaires sont fermés.