Chalcidique: Le brouillard de gaz lacrymogènes enveloppe la montagne à Skouries,par Costas Papantoniou.

 

10509566_1506748429577972_4475858850608139478_n

Photo @dromografos

 

La manifestation la plus massive qui a eu lieu depuis un an à Scouries, a subi une répression policière en proportion. Pluie de gaz lacrymogènes et de grenades aveuglantes, c’est ce qu’on affronté aujourd’hui les manifestants, qui sont restés pendant plusieurs heures sur le Kakkavos, parmi eux de nombreuses personnes âgées et des étudiants. Ils ont répondu à la répression avec humour. Ils ont écrit « Ne nous frappez pas, on vous a apporté de l’eau » sur un pack de bouteilles d’eau qu’ils ont distribué aux MAT, une action inspirée par l’événement d’Exarchia. Ils ont répondu aussi avec courage.

10608694_10201955833376397_286529448276560638_o

photo @lolosmarios

 

Les manifestants, après avoir reculé, afin d’éviter les gaz chimiques, sont revenus devant l’entrée du site, d’où étaient parties les tensions, en criant des slogans. Cela s’est produit plusieurs fois et peu avant la tombée de la nuit, ils ont pris le chemin du retour.

10520909_10201955831296345_4302121975488745802_o

Photos @lolosmarios

« Avec les MAT violence et répression – vous n’aurez pas l’or de la Chalcidique », « Skouries n’est pas le fief de Bobolas – bas les pattes des militants », « Grèce réveille-toi, ils te prennent ta terre – ils ont commencé en vendant la Chalcidique », voici quelques-uns des slogans qui ont dominé lors de l’impressionnante mobilisation qui a commencé tôt le matin. Des habitants des villages voisins et des personnes solidaires, de Thessalonique et même d’Athènes, se sont réunis à Ierissos et à Megali Panagia et de là un cortège de voitures s’est dirigé vers la montagne. Dans ce cortège également, quatre autobus remplis d’habitants de Thessalonique, Xanthi et Kilkis.

L’image que nous avons eu en face de nous aujourd’hui sur le Kakkavos n’était que versants éventrés, infrastructures bétonnées, milliers d’arbres abattus et grandes et larges routes à la place des chemins de terre. Avec comme paroxysme le site où se trouvent les installations de base, qui ne ressemble plus du tout à l’endroit magnifique du passé. « La montagne peut encore être sauvée, » insistent les militants, déterminés dans le refus d’abandonner leur sol et bien décidés à le remettre en état comme avant.

L’atmosphère suffocante provoquée par les MAT et la répression – désormais – attendue à chaque manifestation, font pâle figure devant la passion pour la Terre et la Liberté. « Pour que nos enfants vivent humainement », « Pour continuer à vendre nos produits », « Pour que notre sol reste un point de repère pour sa rare beauté », « Pour ne pas souffrir du cancer », disent-ils, en expliquant leurs raisons de rester à l’avant-garde du combat et en avertissant qu’ils continueront « jusqu’à ce que la société minière s’en aille. »

Source avgi gr,Left.gr ,Barikat.gr

photos

Traduction :Frederique Bouvier

2 réflexions sur “Chalcidique: Le brouillard de gaz lacrymogènes enveloppe la montagne à Skouries,par Costas Papantoniou.

  1. Pingback: Chalcidique: Le brouillard de gaz lacrymogènes enveloppe la montagne à Skouries #skouries

  2. Pingback: Chalcidique: Le brouillard de gaz lacrymogènes enveloppe la montagne à Skouries,par Costas Papantoniou. | JOURNAL LE COMMUN'ART

Les commentaires sont fermés.