Message d’Alexis Tsipras pour le Nouvel An : L’avenir porte le nom de l’espoir

Tsipras

 

Source: left.gr

«2015 arrive à la manière dont il se doit. La démocratie revient vers le lieu même où elle est née. La parole est de nouveau à ceux dont elle est due. A ceux qui en ont été privés, ainsi [qu’ils ont été privés] de droits et d’acquis sociaux existants depuis des siècles. La parole est de nouveau aux citoyens. Aux hommes et aux femmes, à la jeune génération» exprime dans son message pour le Nouvel An le président de SYRIZA.

 

«A la fin de l’année qui s’en va, la fin de cette cinquième année de mise en œuvre des memoranda, je m’adresse à chaque citoyenne et à chaque citoyen grecs pour transmettre un message d’espoir et d’optimisme.

A la fin d’un régime [qui a succédé à la dictature des colonels] vieux de quarante ans, qui apporte aussi la fin de l’establishment politique qui a ruiné le pays, je m’élève devant vous et je vous adresse un appel unitaire et démocratique [de mobilisation].

2014 s’en va ; avec l’année s’en va aussi le gouvernement Samaras pour que prennent fin les mensonges, l’intimidation, l’autoritarisme, la tromperie. 2014 se termine pour que s’achève un ordre établi qui a enfoncé notre patrie dans la pauvreté, le chômage, l’indignité.

2015 arrive à la manière dont il se doit. La démocratie revient vers le lieu même où elle est née. La parole est de nouveau à ceux dont elle est due. A ceux qui en ont été privés, ainsi [qu’ils ont été privés] de droits et d’acquis sociaux existants depuis des siècles. La parole est de nouveau aux citoyens. Aux hommes et aux femmes, à la jeune génération.

Et je suis certain que l’espoir et le plan d’action, le projet de lendemain l’emporteront sur la peur et l’alarmisme.

Vis-à-vis de ceux qui nous suivent et nous écoutent nous n’avons qu’un seul engagement.

Par la grande victoire de SYRIZA aux élections de janvier la force qui a été soustraite à notre peuple lui sera restituée.

Nous n’avons qu’un seul engagement : il sera mis définitivement fin à l’humiliation nationale et à la crise humanitaire.

Nous pouvons reprendre les clés de notre pays et mettre en œuvre un plan de reconstruction de l’économie et de la société.

En plaçant l’humain d’abord. En ayant comme premier soin l’accès à la santé et à l’éducation.

En plaçant l’environnement d’abord et un barrage aux grands intérêts lucratifs dont l’intention est de le spolier.

En protégeant le patrimoine public et privé. Le labeur, le toit, les dépôts des citoyens grecs.

En défendant l’histoire et la culture de notre patrie.

Le passé que nous laissons derrière est éponyme. Il porte les noms du personnel politique qui a ruiné le pays. Qui a légiféré – la diaploki – l’interconnexion du pouvoir politique et des intérêts lucratifs.

Le présent porte des pseudonymes derrière lesquels se cachent ceux qui ont transformé notre pays en colonie de la dette et se déguisent de nouveau aujourd’hui en « sauveurs ».

Mais l’avenir porte un nom, et c’est le nom de l’espoir. L’avenir vous porte tous et toutes.

Il porte la vision de SYRIZA et de la grande majorité de la société, du grand rassemblement progressiste. Pour une Grèce dans la Dignité, la Justice, la Démocratie.

Et l’avenir de notre pays c’est déjà mis en marche.

2015 sera l’année du retournement et de la dignité.

Ce sera l’année de la Grèce.

Meilleurs vœux.

Bonne année à tous et à toutes. »

Traduction E Kosadinos