SP de SYRIZA: Les lignes rouges du gouvernement sont aussi les lignes rouges du peuple grec

Communiqué du Secrétariat Politique de SYRIZA sur les développements politiques et la négociationsyntagme

Dès l’instant où le gouvernement a été formé, il est devenu clair – tant à l’étranger que dans notre pays – que le mandat donné par le peuple grec est contraignant et constitue la boussole dans les négociations.

Les lignes rouges du gouvernement sont aussi les lignes rouges du peuple grec, elles expriment les intérêts des travailleurs, des travailleurs indépendants, des retraités, des agriculteurs et de la jeunesse. Elles expriment la nécessité pour le pays de prendre un nouveau chemin de croissance, avec comme axe la justice sociale et la redistribution des richesses.

L’insistance des créanciers à vouloir appliquer le programme mémorandaire du gouvernement Samaras, en créant dans le pays un carcan étouffant de pressions politiques et d’asphyxie financière, vient en opposition directe avec la notion de démocratie et de souveraineté populaire en Europe. Elle exprime un attachement obsessionnel à l’austérité qui déstructure l’État social, à une direction oligarchique des affaires européennes en vase clos hors influence de la volonté sociale, ce qui ouvre la voie à la montée de l’extrême droite en Europe.

Ces exigences sont inacceptables. Elles sont inacceptables pour le peuple grec, qui a lutté toutes ces années pour mettre fin aux politiques criminelles des mémorandums. Elles sont inacceptables pour les peuples d’Europe et les forces progressistes sociales et politiques qui se battent pour une Europe de la solidarité et de la démocratie.

Les citoyens de Grèce et d’Europe ne sont pas des consommateurs passifs des nouvelles de 20h, au contraire nous pensons qu’ils peuvent être aussi partie prenante dans une négociation qui concerne notre sort commun à tous à l’échelle de l’Europe et du monde.

SYRIZA prendra toute initiative possible pour informer la société grecque mais aussi les peuples d’Europe. Dans chaque ville, dans chaque quartier et sur chaque lieu de travail, mais aussi dans tous les pays d’Europe, les députés, les députés européens et les dirigeants de SYRIZA se trouveront, avec les membres de SYRIZA et les forces solidaires avec lui, dans un large appel à la mobilisation pour la victoire de la démocratie et de la dignité.1310999

Il est temps maintenant que les peuples eux-mêmes entrent en lutte.

Nous vaincrons.

Traduction Frederique Bouvier