Quand l’hypocrisie prend la parole ,par Manolis Glézos

Lors de la dernière session plénière du Parlement européen à Strasbourg, au cours d’une séance de six heures, ont été abordés les questions suivantes: (a) La réaction de l’UE à la recrudescence de l’épidémie d’Ebola, (b) La situation en Irak et de la Syrie et l’attaque menée par l’organisation Isis, y compris aussi la persécution…

Lettre–démarche de SYRIZA à l’ambassadeur d’Ukraine en Grèce

  « Nous exigeons la prévalence de la raison et de la retenue réciproque qu’il impose l’interruption directe de toutes  les opérations militaires, le désarmement de tous les groupes paramilitaires et criminels et le début d’un véritable dialogue politique entre toutes les parties du conflit avec des garanties internationales. »   A l’occasion du  69eme anniversaire de la Grande Victoire Antifasciste…

Le Parti de la gauche européenne sur la situation en Ukraine : il est encore temps d’éviter la guerre

3 mars 2014, 15:51 Le Parti de la gauche européenne est très inquiet de la situation en Ukraine. Tout acte d’agression ou d’encouragement au conflit militaire pourrait embraser la région. Il est encore temps d’éviter la guerre. La démocratie et la solution pacifiste restent les seuls bons chemins. L’urgence est au dialogue politique entre toutes…

Rostislav Vasilko, dirigeant communiste à Lviv (Ukraine) torturé par les néonazis de EuroMaïdan

Le Premier secrétaire du Comité ville de Lviv du Parti communiste d’Ukraine, Rostislav Vasilko, a été torturé par les « gentils démocrates pacifiques » néonazis de EuroMaïdan – article et traduction Nico Maury Rostislav Vasilko est actuellement demandeur d’asile. Le premier secrétaire du Comité de Lviv (bastion des néonazis de Svoboda) demande l’asile politique pour quitter l’Ukraine.…

Comment l’OTAN a creusé sous l’Ukraine

par Manlio Dinucci Le basculement de l’Ukraine au sein de l’Alliance atlantique est un objectif de l’Otan depuis la disparition de l’Union soviétique et son indépendance. Pas à pas, elle noue des relations humaines et y ajoute des traités officiels. Le coup d’État de février 2014 n’est que l’aboutissement de 22 ans de préparation, observe Manlio…